Africa Dev News
Africa Dev News est un média panafricain d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités, avec un focus sur le Bénin où il est basé.

Côte d’Ivoire: L’humoriste  »Observateur » en prison, Marie-Paule Adjé la plaignante

0 552

 

L’humoriste ivoirien, Florent Kouakou Amany alias Observateur Ebène, déposé en prison ! Convoqué pour être attendu par les services de la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité (PLCC), après une plainte contre lui pour injures, diffamation, atteinte à l’honneur et à l’image, par le biais d’un système d’information, le comédien ivoirien a été finalement écroué au Pôle Pénitentiaire d’Abidjan (PPA), anciennement appelé la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA). Il est poursuivi pour une vidéo dans laquelle il a mentionné le nom d’une certaine Marie Paul Adjé, qu’il traite de « pute et de pétasse »; avec qui, il aurait eu des rapports sexuels. Son avocat Me Aurane Reihanian dénonce « un simulacre de justice qui ne viserait qu’à intimider et ainsi intenter à la liberté d’expression ». ‘’Dans ce cadre, la défense de M. Observateur Ébène s’inquiète des conditions de détention et surtout des atteintes aux droits et libertés de ce dernier, dont il est rappelé à toutes fins utiles, qu’il demeure présumé innocent. Cette atteinte à la liberté d’expression consacrée à l’article 11 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen et dans la Constitution Ivoirienne est d’une infinie gravité pour l’avenir des artistes et, plus globalement, pour l’ensemble des citoyens’’, s’inquiète t-il à travers un communiqué posté sur sa page X ( Instagram). S’il est reconnu coupable lors de son procès le 23 avril 2024, Observateur Ébène risque jusqu’à 5 ans d’emprisonnement avec une amende allant jusqu’à 10 millions.

Articles similaires
1 sur 58

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation. En poursuivant, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. Toutefois, vous avez la possibilité de vous y opposer si vous le souhaitez. Pour plus d'informations ou pour modifier vos préférences, consultez notre politique de confidentialité Accepter Lire la suite