Africa Dev News
Africa Dev News est un média panafricain d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités, avec un focus sur le Bénin où il est basé.

Démolition de l’hôtel Plm Alédjo: Ces clignotements avant-coureurs

La démolition de l'Hôtel Plm Alédjo fait grand bruit
0 559

A l’occasion de la commémoration du 34ème anniversaire de la tenue de la Conférence nationale souveraine du Bénin, la polémique enfle autour de la démolition constatée de l’hôtel Plm Alédjo ; ce lieu symbole de la démocratie béninoise, qui a abrité ces assises historiques. Visiblement, c’est en février 2024 seulement que l’opinion se surprend de la décision du gouvernement. Pourtant, il y avait des clignotements avant-coureurs. En témoigne cette compilation d’archives faite par la Rédaction d’ Africa Dev News. C’est un  »Devoir de mémoire » signé Jacques BOCO.

 

Vers la réhabilitation de l’hôtel PLM Alédjo

Articles similaires
1 sur 40

A la veille de la Journée internationale de la démocratie célébrée ce jeudi 15 septembre 2016, les députés à l’Assemblée nationale ont visité ce qui reste de l’hôtel Plm Alédjo à Cotonou.

A la veille de la Journée internationale de la démocratie célébrée ce jeudi 15 septembre 2016, les députés à l’Assemblée nationale ont visité ce qui reste de l’hôtel Plm Alédjo à Cotonou. Fleuron de l’industrie hôtelière à l’époque, le lieu avait abrité les travaux de la Conférence des Forces vives de la Nation en 1990. L’événement avait permis au Bénin de prendre la route de la démocratie et de s’inscrire aujourd’hui comme l’un des meilleurs élèves du continent sur ce terrain.

Mais 26 ans après, les parlementaires ont découvert un endroit en ruine qui menace de disparaître dans les prochaines années et emporter avec lui la mémoire de l’historique rencontre. “Une maison qui a servi à entretenir, à créer la démocratie, ce système de fonctionnement politique qui parti du Bénin a atteint la plupart des pays d’Afrique est laissé dans cet état”, a d’ailleurs regretté l’honorable Dakpè Sossou.

Pour son collègue Patrice Nombimè, la représentation nationale a le devoir de réhabiliter l’endroit. “Nous avons maintenant un sentiment de responsabilité et nous allons l’assumer lors de l’étude des budgets”.

Mais à en croire le secrétaire général du ministère du Tourisme, un projet de réhabilitation du lieu serait déjà à une étape avancée. Selon Richard Sogan, le projet tient en deux volet. Il consiste, d’abord, à réhabiliter l’hôtel pour en faire un centre de formation aux métiers de l’hôtellerie et du tourisme. Ensuite, il est prévu la construction d’un mémorial “pour rappeler l’histoire contemporaine de notre pays et porter ce symbole de la démocratie que nous avons chez nous, a précisé le secrétaire général du ministère du Tourisme.

 Source : ortb.bj

Visite du ministre Homeky à l’hôtel Plm Alédjo

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’Actions du Gouvernement (PAG) et préoccupé par l’état de délabrement du panthéon de la démocratie béninoise, le Ministre du Tourisme, de la Culture et des Sports Monsieur Oswald Homéky, accompagné de certains de ses collaborateurs et cadres, s’est rendu (5 avril 2018 NDLR) sur le site de l’hôtel Plm Alédjo.

Lieu à haute portée historique de notre pays, l’hôtel Plm Alédjo se retrouve aujourd’hui dans un état de dégradation totale sans que rien ne soit fait pour pallier à cette situation.

Sur place, la délégation ministérielle a constaté de visu à quel point ce temple de la démocratie béninoise est abandonné depuis de très longues années. La salle de conférence est complètement détruite, les 11 villas livrées sont abandonnées aux mauvaises herbes malgré les ressources importantes investies il y a quelques années pour la réservation de trois d’entre elles ; la piscine et le restaurant «Le Palmier» sont de facto abandonnés.

En somme, les 15 hectares du domaine sont en grande souffrance, profanant ainsi la sacralité de ce lieu.

Au terme de sa visite, le Ministre Oswald Homéky a exprimé toute sa déception et sa forte préoccupation au regard de la situation de délabrement dans laquelle se retrouve le Plm Alédjo.

Enfin, il a promis rendre compte au Président de la République et à son Gouvernement afin qu’un projet structurant puisse y être érigé en vue d’honorer la symbolique de ce lieu historique.

  (Site gouv.bj Gouvernement béninois)

 Entretien du 19 février 2020 entre Patrice Talon et deux Journalistes béninois : <<Je ne pense pas qu’il serait pertinent de vouloir garder les lieux tels quels…>>

 Extrait Conseil des ministres du 15 avril 2020

II-4. Autorisation de la mission de conception, de développement du plan d’affaires et d’assistance à la signature d’un accord de gestion du Grand Complexe Hôtelier ‘’All Inclusive’’ de la zone du Plm Alédjo – El Dorado.

Ladite zone accueille des projets phares et structurants tels que les travaux de protection côtière et de stabilisation du trait de côte, la création d’un lac marin au quartier Donaten à travers la construction d’une digue immergée de 609 mètres de longueur, l’assainissement et la modernisation du quartier Akpakpa Dodomè, l’aménagement de la Corniche Est de Cotonou.

Ces aménagements révèlent la vocation balnéaire et touristique de cette partie de la ville de Cotonou.

Aussi, pour la mettre en valeur et capitaliser sur les investissements qu’il a déjà consentis, le Gouvernement a-t-il retenu la mise en œuvre du projet de construction d’un grand complexe Hôtelier ‘’All Inclusive’’ de la zone du Plm Alédjo.

Dans cette perspective, il est indispensable de réaliser la mission de conception, de développement du plan d’affaires et d’assistance à la signature d’un accord de gestion hôtelière.

Pour ce faire, la société britannique Halcyon Hospitality Advisors a été identifiée pour sa grande expérience dans des missions similaires. Son intervention consistera notamment en la réalisation des études de conception, la production d’un plan d’affaires et la signature d’un contrat avec une société de gestion sélectionnée.

Extrait Conseil des ministres du 8 novembre 2023

II-4. Mission d’assistance technique hôtelière et de gestion du Complexe hôtelier balnéaire et urbain d’Akpakpa-Cotonou.

Ledit complexe hôtelier sera réalisé dans l’emprise des anciens hôtels Plm Alédjo et El Dorado, soit un site d’environ 27 hectares pour un total de deux cents (200) clés .

Le projet s’inscrit spécifiquement dans le cadre du renforcement de l’offre de réceptifs hôteliers de notre pays par des équipements de haut standing, aux normes et convenances internationales.

C’est pour sa mise en œuvre effective que le Conseil a autorisé la formalisation de l’accord avec le groupe Rotana, les ministres concernés étant instruits d’assurer un suivi rigoureux de la bonne exécution de ce projet dans les délais contractuels.

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation. En poursuivant, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. Toutefois, vous avez la possibilité de vous y opposer si vous le souhaitez. Pour plus d'informations ou pour modifier vos préférences, consultez notre politique de confidentialité Accepter Lire la suite