Africa Dev News
Africa Dev News est un média panafricain d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités, avec un focus sur le Bénin où il est basé.

Sénégal: Le Conseil des ministres adopte la loi d’amnistie

0 183

 

Au Sénégal, le Conseil des ministres a adopté le mercredi 28 février 2024, la loi d’amnistie. Ladite loi a été proposée lors du dialogue national ouvert le lundi 26 février 2024 par le président sénégalais Macky Sall pour dénouer la crise née du report de la Présidentielle par le président de la République.

 

La mesure de la loi d’amnistie présentée par le chef de l’État sénégalais est mise en place dans une « volonté d’apaisement de l’espace politique, de réconciliation et de dépassement », selon le compte rendu du Conseil des ministres du 28 février.

Articles similaires
1 sur 13

« Je souhaite, au-delà du souci légitime de justice et de redevabilité, que l’amnistie et le pardon, par leurs vertus salutaires pour la nation, nous aident à surmonter ces moments difficiles », a déclaré Macky Sall, lundi 26 février 2024, à l’ouverture du dialogue national boycotté par dix-sept (17) des dix-neuf (19) candidats en lice pour la Présidentielle. « Cela permettra de pacifier l’espace politique, de raffermir davantage notre cohésion nationale et de maintenir le rayonnement démocratique de notre pays », a ajouté le chef de l’Etat sénégalais. En ce qui concerne ceux qui pourraient en bénéficier, le président Macky Sall a situé dans le temps : «les faits se rapportant aux manifestations politiques survenues entre 2021 et 2024». En effet, lesdites manifestations dans la période indiquée ont donné lieu à des centaines d’arrestations d’opposants, ont fait des dizaines de morts et provoqué d’importantes dégâts matériels surtout l’université de Dakar qui a été saccagé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation. En poursuivant, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. Toutefois, vous avez la possibilité de vous y opposer si vous le souhaitez. Pour plus d'informations ou pour modifier vos préférences, consultez notre politique de confidentialité Accepter Lire la suite