Africa Dev News
Africa Dev News est un média panafricain d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités, avec un focus sur le Bénin où il est basé.

Tournée gouvernementale dans l’Ouémé: Bonou entre doléances et satisfécit pour les progrès notés

La délégation gouvernementale à Bonou
0 347

 

 

Le jeudi 30 mai 2024, la tournée gouvernementale de reddition de compte était à sa deuxième journée dans le département de l’Ouémé. La délégation conduite par la ministre du Travail et de la Fonction publique, Adidjatou Mathys, était dans la commune de Bonou, précisément à la Maison des jeunes et loisirs.

Partager avec les populations huit ans de réalisations du Programme d’action du gouvernement (Pag), notamment les trois années du second quinquennat en cours, et recenser en retour leurs préoccupations. A Bonou, l’objectif de la tournée nationale des membres du gouvernement est resté le même. Et pour l’exercice, la ministre Adidjatou Mathys avait à ses côtés son collègue de la Décentralisation, Raphaël Akotègnon ; le Secrétaire général adjoint de la Présidence de la République, Aristide Djidjoho et d’autres autorités dont la Préfète de l’Ouémé-Plateau et des députés. Prenant la parole, la cheffe de la délégation et sa suite se sont focalisés sur ce qui a été fait pour cette commune. Entre autres, Adidjatou Mathys a fait savoir qu’ « au niveau des enseignements maternel et primaire, Bonou a bénéficié de 99 salles de classes, 36 réfectionnées, 33 blocs administratifs avec bureaux et toilettes, 32 enseignants, 94 aspirants au métier d’enseignant (Ame) pour couvrir largement les besoins, ainsi que d’ inspecteurs pour superviser le travail de ces enseignants. Au secondaire, plus de 7000 filles ont bénéficié de la gratuité des frais de scolarité au premier et second cycles ; 119 Ame déployés dans la commune ». La ministre du Travail et de la Fonction publique n’a pas occulté les efforts en matière d’électricité, de renforcement de l’effectif des forces de sécurité et des moyens roulants, de la subvention des intrants agricoles et leur disponibilité à temps pour les producteurs, l’accompagnement de ces derniers par le Fnda pour l’obtention de fonds agricoles.

Le secrétaire général adjoint de la Présidence de la République, Aristide Djidjoho, aux côtés de Adidjatou Mathys

« La priorité du président Patrice Talon, c’est l’éducation de nos enfants filles et garçons. Avant, quand ces enfants vont à l’école, ils ne mangeaient pas. A titre d’exemple, en 2016, seulement 1131 écoles donnaient à manger aux écoliers. Aujourd’hui, 5709 écoles disposent de cantines scolaires et offrent à manger aux enfants les midis. Ce qui fait un budget de 32 milliards 526 millions FCfa chaque année pour que nos enfants mangent et travaillent très bien à l’école puisqu’ils constituent l’avenir du pays », expose ensuite le secrétaire général adjoint de la Présidence de la République, Aristide Djidjoho. Ce point macro fait, il descend au niveau micro : « A Bonou, on a 42 écoles à cantines scolaires qui donnent à manger, les midis, à un effectif de 8709 écoliers. Notre objectif, c’est d’atteindre en 2026 voire 2027, 100%. C’est à cela qu’on s’attèle. », déclare Aristide Djidjoho, qui a ensuite invité, lui qui a servi dans des pays en Afrique et en Europe, les Béninois à être fiers de la gouvernance Talon et à l’accompagner. En tant que ministre de la Décentralisation, Raphaël Akotègnon souligne qu’avant 2016, c’est moins de 23 milliards qui était envoyé annuellement comme fonds d’appui (Fadec) aux 77 communes par le gouvernement. Aujourd’hui, sous la Rupture et grâce aux réformes dans le secteur, en plus des recettes propres que mobilisent les mairies, elles bénéficient d’un appui Fadec total de 50 milliards FCfa. « Pour Bonou, c’est 285 millions FCfa en dehors des recettes propres de la commune qui font un peu moins de 200 millions », détaille le ministre.

Articles similaires
1 sur 63

Bonou salue les progrès sous Talon et fait des doléances, Adidjatou Mathys rassure

Les populations ont suivi attentivement les explications de la délégation gouvernementale

Des nombreuses interventions, on retient que la population de Bonou salue les réalisations du gouvernement sur plusieurs plans notamment le bitumage en cours de la route Bonou-Kpédékpo, le recul constaté cette année de la transhumance pastorale, les filets sociaux dont beaucoup sont bénéficiaires, etc. Cependant, il y a eu des doléances pour accompagner à l’écoulement de l’huile de palme produite en quantité, la construction de certaines voies pour désenclaver davantage la commune, l’accès à l’eau dans certains arrondissements. Sur place, des solutions ont été apportées à certaines préoccupations. La délégation est repartie avec le reste, rassurant qu’une suite favorable en sera donnée avant la fin du mandat. Mais avant de prendre congé des habitants de Bonou, la ministre et cheffe de délégation, Adidjatou Mathys les a exhortés à faire confiance au président Patrice Talon et à ne pas se laisser duper par ceux qui n’ont pu apporter autant à leurs problèmes quand ils étaient aux affaires.

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation. En poursuivant, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. Toutefois, vous avez la possibilité de vous y opposer si vous le souhaitez. Pour plus d'informations ou pour modifier vos préférences, consultez notre politique de confidentialité Accepter Lire la suite