Africa Dev News
Africa Dev News est un média panafricain d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités, avec un focus sur le Bénin où il est basé.

Cedeao: Les sanctions contre le Niger levées

Les chefs d'Etat de la Cedeao ont levé les sanctions contre le Niger
0 171
Les sanctions de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) à l’encontre du Niger en réponse au coup d’Etat du 26 juillet 2023 contre le président Mohamed Bazoum ont été levées avec « effet immédiat » le samedi 24 février 2024 au cours du Sommet extraordinaire des chefs d’Etat de l’organisation .
 L’annonce de la levée des sanctions de la Cedeao contre Niamey a été faite par le président de la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest, Omar Touray. Il s’agit de levée du blocage des transactions financières et bancaires, de la fin du blocus énergétique, du retour des vols commerciaux au départ et à l’arrivée du Niger, de l’invitation officielle adressée aux putschistes des quatre pays pour participer aux prochaines sessions de la conférence des chefs d’État et de gouvernement. Pour rappel, ces derniers sont jusque-là suspendus de l’organisation…
Ces décisions ont été prise à l’issue de la réunion extraordinaire des chefs d’État ouest-africains, tenue samedi 24 février 2024 à Abuja; une rencontre qui s’est penchée sur la situation politique au Niger, au Burkina Faso, au Mali et en Guinée respectivement dirigés par des juntes militaires. Il faut, en effet, souligner que cette réunion extraordinaire s’est déroulée dans un contexte marqué par le retrait de ces trois nations sahéliennes de l’organisation communautaire, qui soulèvent des préoccupations majeures quant à la stabilité politique et à la sécurité régionale.
Articles similaires
1 sur 12
L’Uemoa maintient les sanctions individuelles
En marge des travaux de ce Sommet extraordinaire, a eu lieu un autre sommet de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa). Ladite rencontre est allée dans la même direction que les mesures prises par la Cedeao, c’est-à-dire la fin des sanctions collectives au Niger. Toutefois, l’Uemoa a maintenu ses sanctions individuelles à l’encontre des personnes en lien avec la détention du président Mohamed Bazoum et son épouse.
 Africa Dev News

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation. En poursuivant, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. Toutefois, vous avez la possibilité de vous y opposer si vous le souhaitez. Pour plus d'informations ou pour modifier vos préférences, consultez notre politique de confidentialité Accepter Lire la suite