Africa Dev News
Africa Dev News est un média panafricain d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités, avec un focus sur le Bénin où il est basé.

Le Niger dénonce l’accord de coopération militaire avec les États-Unis

0 181

Les relations ne sont plus visiblement au beau-fixe entre le Bénin et le Niger. Le samedi 16 mars 2024, Niamey a dénoncé « avec effet immédiat » l’accord de coopération militaire avec les États-Unis. Cette décision a été prise au lendemain d’une visite de trois jours d’autorités américaines au Niger.

Fin de la coopération militaire entre le Niger et les États-Unis. Le samedi 17 mars 2024, les putschistes ont dénoncé l’accord « avec effet immédiat ». L’information a été rendue publique par le porte-parole du gouvernement militaire via un communiqué lu le samedi 16 mars 2024 dans la soirée à la télévision nationale. « Le gouvernement du Niger, prenant en compte les aspirations et les intérêts de son peuple, décide en toute responsabilité de dénoncer avec effet immédiat l’accord relatif au statut du personnel militaire des États-Unis et des employés civils du département américain de la Défense sur le territoire du Niger », a indiqué Amadou Abdramane.

Selon le régime militaire au pouvoir, la présence militaire américaine est « illégale et viole toutes les règles constitutionnelles et démocratiques ».

Mieux, précise le communiqué, cet accord «injuste» a été imposé unilatéralement par les États-Unis, via une simple note verbale, le 6 juillet 2012.

La dénonciation de l’accord militaire a été officialisée peu après le départ d’une délégation américaine menée par la secrétaire d’État adjointe aux Affaires africaines, Molly Phee. Ladite délégation n’a pas pu rencontrer le chef du gouvernement militaire Abdourhame Tiani car « l’arrivée de la délégation américaine n’a pas respecté les usages diplomatiques ».

Articles similaires
1 sur 12

1000 soldats américains au Niger

A la date du 16 mars 2024, le Niger compte sur son territoire 1000 soldats présents américains dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et une grande base de drones à Agadez.

Avant les États-Unis le samedi 16 mars 2024, le Général Tiani et les siens avaient dénoncé des accords de coopération militaire avec la France dès leur arrivée au pouvoir le 26 juillet 2023. La dernière vague de soldats français est partie du Niger le 22 décembre 2023.

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation. En poursuivant, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. Toutefois, vous avez la possibilité de vous y opposer si vous le souhaitez. Pour plus d'informations ou pour modifier vos préférences, consultez notre politique de confidentialité Accepter Lire la suite