Africa Dev News
Africa Dev News est un média panafricain d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités, avec un focus sur le Bénin où il est basé.

Reddition de comptes gouvernementale dans l’Ouémé: Avrankou face au miroir de 08 ans de réalisations

0 221

Après Porto-Novo, Bonou et Akpro-Missérété, la population d’Avrankou a reçu dimanche 2 juin 2024, la délégation gouvernementale conduite par la ministre Adidjatou Mathys. C’est dans le cadre de la tournée de reddition de compte de huit années d’exécution du Programme d’action du gouvernement (Pag) de Patrice Talon.

«Depuis 2016, le pays a commencé à changer de visage dans tous les domaines. Contrairement à ce qui se dit dans les réseaux sociaux , beaucoup de choses se font ; et pour Avrankou». Une fois ce message d’assurance passé, la ministre du Travail et de la Fonction publique, Adidjatou Mathys, chef de la délégation dresse une liste de réalisations à l’actif du gouvernement de la Rupture. « Il y a eu la construction d’un système d’approvisionnement en eau potable multivillageois dans les arrondissements de Djomon, Gbozounmè, sado, utilisés par 21 villages ; 423 branchements pour 2115 personnes en ce qui concerne l’électricité ; 100 lampadaires d’éclairage public et des centaines d’autres en cours ; un centre photo voltaïque communautaire dans l’arrondissement de Djomon ; la disponibilité de l’Internet à travers des points communautaires ; la présence de l’opérateur Sbin-Celtis dans 7 arrondissements soit 63 localités ; la réhabilitation du centre de santé d’Avrankou et son équipement en un échographe multifonction ; l’achèvement des travaux de réhabilitation du centre de santé d’Atchoukpa ; un médecin-chef, 03 infirmiers, 04 sages-femmes envoyés pour renforcer l’effectif », a-t-elle cité. Adidjatou Mathys ajoute que « 489 filles scolarisées de la 6ème en Terminale ont bénéficié de kits individuels scolaires d’un coût moyen de 65 000 FCfa avec des transferts monétaires mensuels de 10.800F pour le primaire et 14 400 FCfa pour le secondaire. Des personnes en situation de handicap ont bénéficié de formations et appuis spécifiques appareillages ; 781 personnes démunies ont bénéficié de transfert monétaire de 25000 FCfa pour renforcer leurs activités génératrices de revenus ; 11 677 personnes pauvres ont bénéficié de cartes biométriques pour l’assurance maladie ; 890 professionnels ont été formés en tourisme, restauration ; la construction en cours de la Route inter-Etats Porto-Novo – Igolo ; la construction de la bretelle Adjarra – Ouanho. La ministre, chef de la délégation mentionne ensuite que « 105 nouvelles salles de classes sont construites, plusieurs autres réhabilitées ; 217 Ame et 34 autres enseignants sont au niveau primaire ; 32 salles de classes ont été construites au secondaire ; 14 blocs de latrines ; 389 Ame, ce qui couvre les besoins en enseignants. Environ 25.500 filles 1er et 2ème cycles de l’enseignement secondaire ont bénéficié de la gratuité des frais de scolarité ; la construction d’un stade omnisport doté d’une tribune de 3000 places assises dont couvertes ; des aménagements et équipements agricoles ; des mécaniciens formés, etc.».

Et ce n’est pas tout !


Secrétaire général adjoint de la Présidence de la République, Aristide Djidjoho embraye : « En dehors de l’eau potable, de l’électricité et du microcrédit Alafia, l’éducation est aussi chère au chef de l’État. Actuellement à Avrankou, il y a 64 écoles à cantines scolaires qui donnent à manger à 17756 écoliers. Et ça ne va pas s’arrêter là », déclare-t-il. «Les 36 autres écoles auront également leurs cantines scolaires parce que nous sommes déjà à 75% de couverture sur tout le territoire. L’objectif du président Patrice Talon est que les 25% des écoles restantes disposent de cantines scolaires à l’horizon 2026 », précise M. Djidjoho qui a saisi l’occasion pour annoncer la construction bientôt d’un grand lycée technique agricole au profit des enfants de la commune d’Avrankou.

Articles similaires
1 sur 63

Des témoignages édifiants

Comme lors des trois premières journées de la tournée, des témoignages édifiants ont été faits surplace par d’ élèves orphelines, des veuves, de jeunes démunis et des personnes en situation de handicap bénéficiaires tous d’appuis de divers projets dont Azoli, Swedd, Access, microcrédit Alafia ou Assurance maladie. Occasion d’exhorter ceux qui sont dans le besoin à se rapprocher des Centres de promotion sociale. Tout en invitant la population à faire confiance au chef de l’État dans la concrétisation du Pag, la ministre Adidjatou Mathys va rassurer que les doléances qui n’ont pu trouver solutions in situ lui seront fidèlement transmises pour une suite favorable avant la fin du second quinquennat.

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation. En poursuivant, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. Toutefois, vous avez la possibilité de vous y opposer si vous le souhaitez. Pour plus d'informations ou pour modifier vos préférences, consultez notre politique de confidentialité Accepter Lire la suite