Africa Dev News
Africa Dev News est un média panafricain d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités, avec un focus sur le Bénin où il est basé.

Une des figures de la démocratie béninoise: Mgr Isidore de Souza, 25 ans déjà !

0 249

Ce 13 mars 2024, cela fait 25 ans, jour pour jour, que l’ancien Archevêque de Cotonou, Mgr Isidore de Souza quittait cette terre pour l’eucharistie éternelle. La communauté catholique, et au-delà le Bénin et l’Afrique venaient ainsi de perdre un personnage charismatique dont le nom reste plus collé à la démocratie béninoise engendrée par l’historique Conférence nationale des forces vives de la nation, qu’il a présidée avec maestria en février 1990.

 

En ce jour de commémoration de l’anniversaire du décès du Pasteur infatigable, engagé, Mgr Isidore de Souza qui a laissé également des empreintes dans le social, l’Eglise catholique allume les projecteurs sur lui. C’est à travers une conférence de presse en deux panels, dans l’après-midi de ce mercredi à l’Institut des Artisans, de Justice et Paix (Iajp)-Chant d’oiseau de Cotonou. Sous le thème :  »Mgr Isidore de Souza : précurseur de l’ Iajp/Co et semeur de l’espérance démocratique au Bénin », les panels seront animés par des personnes ressources ayant connu le prélat de son vivant. Entre autres, il y aura le Professeur Théodore Holo , Sylvain Adékpédjou Akindes, Pr. Marina d’Almeida Massougbodji, le Père Raymond Goudjo et le père Éric Aguénounon.

Le parcours de Mgr Isidore de Souza

Mgr Isidore de Souza est né à Ouidah le 04 avril 1934. Baptisé à la Basilique de l’Immaculée Conception de Ouidah, le 15 avril 1934, il fréquenta l’école de la Mission quelques années plus tard. À l’âge de 12 ans, Mgr Isidore de Souza entre au pré-séminaire de Ouidah en 1946. Après les six années du cours primaire, il obtient son Cepe en 1948, et cinq ans après, son Bepc. Entre 1955 et 56, il passe avec succès les épreuves du Baccalauréat. Mars 1957, ce fut la prise de soutane et le 8 juillet 1962, son ordination en tant que Prêtre à Ouidah. Il s’envola ensuite au Vatican où pendant trois ans, il poursuit ses études supérieures à Rome. Evêque-recteur intérimaire au grand séminaire Saint-Gall (Bénin), il sera plus tard Evêque-curé à la paroisse Sainte Rita de Cotonou (en 1992). Ainsi , il devint membre de la Commission spéciale de rédaction du Catéchisme de l’Eglise Catholique et en même temps membre fondateur et responsable du Service diocésain de développement et d’actions caritatives (Sddac). De 1990 à 1993, Mgr Isidore de Souza a assumé le rôle de Président du Haut Conseil de la République (Hcr) et de Co-fondateur et président d’honneur d’AGETUR jusqu’en 1999. Le 2 février 1991, Isidore de Souza prend possession au siège métropolitain de Cotonou, met le diocèse en état de mission, reprend les écoles catholiques et travaille pour la création de diverses œuvres sociales dont les hôpitaux, les centres d’apprentissages… En tant que Haut Conseil de la République, il installe l’Assemblée nationale du Bénin le 1er avril 1991, puis préside à l’investiture du Président Nicéphore Soglo le 4 avril 1991. Le 31 juillet, Mgr Isidore de Souza est fait Chevalier de l’Ordre national du mérite et commandeur de la Légion d’honneur de la France. Le 1er août 1991, il a été fait Grand-Croix de l’Ordre national. Le 13 décembre 1992, il lance le pèlerinage diocésain à Allada du 3 au 5 février 1993 avec la visite du Pape Jean-Paul II au Bénin. Toujours en avril 93, il devient co-fondateur de l’Institut des Droits de l’Homme et Promotion de la démocratie avec le Professeur Maurice Ahanhanzo Glèlè. Le 4 mai 1993, suite à la demande du Pape Jean-Paul II, il démissionne de la Présidence du HCR et le 7 juin 1993, il installe la Cour Constitutionnelle. Ensuite, le 3 novembre 1997, Mgr Isidore de Souza inaugure l’Institut Jean-Paul II pour les études sur la famille section Afrique au Bénin, et le 22 décembre 1997, l’Institut des Artisans Justice et Paix à Cotonou. Le 19 avril 1998, le prélat inaugure la Radio Immaculée Conception à Allada et devient Président de la Conférence épiscopale du Bénin en octobre 1998. Et le 13 mars 1999, à la surprise générale, Mgr Isidore de Souza tira sa révérence à Ouidah. Le Bénin était alors en pleine campagne pour les législatives. La campagne a été momentanément suspendue avec un deuil national décrété sur toute l’étendue du territoire. Les obsèques de Mgr Isidore de Souza ont eu lieu le 29 mars 1999 à l’Eglise saint Michel de Cotonou et sa sépulture à la Cathédrale Notre-Dame des miséricordes de Cotonou.

Africa Dev News

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation. En poursuivant, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. Toutefois, vous avez la possibilité de vous y opposer si vous le souhaitez. Pour plus d'informations ou pour modifier vos préférences, consultez notre politique de confidentialité Accepter Lire la suite