Africa Dev News
Africa Dev News est un média panafricain d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités, avec un focus sur le Bénin où il est basé.

Coopération bilatérale : Niamey justifie pourquoi Tiani n’a pas pu recevoir Adambi

Le premier ministre nigérien Lamine Ali Zeine a expliqué pourquoi le ministre Adambi n'a pas pu être reçu par Tiani
0 287

 

Le premier ministre nigérien a répondu au président béninois Patrice Talon qui a déclaré dans l’interview accordée à la presse le jeudi 30 mai 2024, que son émissaire, le ministre en charge des Mines, Samou Adambi, n’a pas été reçu par le président Abdourahmane Tiani en marge des travaux du Comité inter-Etats de gestion du pipeline. Selon Lamine Ali Zeine qui a animé un point de presse le samedi 1er juin 2024 à Niamey, il n’est pas exact de dire qu’il y a eu refus de recevoir le ministre béninois chargé des mines. « Le ministre béninois des mines a été bien reçu par son homologue nigérien. Le chef de l’Etat que j’ai personnellement eu, a donné instruction pour que le ministre de la santé puisse le recevoir et prendre le message (du président Patrice Talon Ndlr). Le ministre de la santé, c’est un membre du gouvernement. Il est membre du Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (Cnsp) et colonel-major. Il est donc digne de recevoir un message destiné au président Tiani», a souligné le numéro 2 du gouvernement nigérien.
A en croire Lamine Ali Zeine, le ministre Adambi n’a pas été reçu par le président Abdourhamane Tiani en raison d’une rencontre de sécurité que ce dernier a présidée suite à une récente attaque terroriste. « Si le jour là, le ministre béninois n’a pas été reçu, c’est parce qu’il était en train d’analyser avec toutes les équipes de sécurité, la situation de l’attaque qu’il y a eue à Boni que nous savons d’où viennent ceux qui sont venus provoquer le désordre et la désolation », a-t-il précisé.

La lettre de Talon, tout sauf un message d’apaisement ?

Articles similaires
1 sur 77

Profitant de son point de presse, Lamine Ali Zeine a égalment opiné sur le contenu de la lettre adressée au président Tiani par son homologue béninois. Selon le premier ministre, le contenu de la lettre laisse perplexe par rapport à la volonté d’apaisement affichée par le président béninois. « Quand le chef de l’Etat béninois dit que le contenu de sa lettre est un message d’apaisement, cela voudra dire quoi? Alors qu’il précise que c’est pour annoncer que tant que la frontière n’est pas ouverte, rien ne saurait se faire, sachant pertinemment que la position du Niger est le maintien de la frontière fermée pour raisons de sécurité, on s’interroge sur ce que cela veut dire sachant que nous avons cette position », a laissé entendre le premier ministre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation. En poursuivant, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. Toutefois, vous avez la possibilité de vous y opposer si vous le souhaitez. Pour plus d'informations ou pour modifier vos préférences, consultez notre politique de confidentialité Accepter Lire la suite