Africa Dev News
Africa Dev News est un média panafricain d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités, avec un focus sur le Bénin où il est basé.

Gabon: Le président de la Transition limoge son frère

Le président de la Transition au Gabon s'est séparé de son frère
0 567

 

Au Gabon, Aurélien Marcel Mintsa Nguema n’est plus Directeur général du budget et des finances publiques. Il a été limogé jeudi 20 juin 2024, en Conseil des ministres, sous la presidence de son frère aîné Brice Clotaire Oligui Nguéma, président de la Transition. Conséquemment, la Dgbfip a été éclatée en deux et le Demi-frère du président a été remplacé par Wilfried Nzamba Mangala. Le nouveau promu, lui, n’aura plus les mêmes prérogatives, comme ses prédécesseurs, d’être l’un des plus puissants fonctionnaires de l’État du Gabon. Et pour cause. Un projet de décret portant création, attributions et organisation de la Direction générale du contrôle budgétaire et financier a été adopté en conseil des ministres et consacre le principe de séparation des fonctions d’ordonnateur et de contrôleur.

« En effet, la concentration des prérogatives de contrôle d’exécution budgétaire au sein de la Direction générale du budget et des finances publiques (Dgbfip) depuis 2015 a conduit à de nombreux dépassements des autorisations parlementaires, en violation de la loi et portant atteinte à la crédibilité de l’Exécutif », souligne le communiqué du conseil des ministres.

Articles similaires
1 sur 30

Il faut préciser qu’avant que le Général Brice Oligui Nguema, président de la Transition au Gabon ne procède au limogeage de son frère cadet Aurélien Marcel Mintsa Nguema, en conseil des ministres, c’est le ministre des Comptes publics, Charles M’ba qui l’avait déjà suspendu.

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation. En poursuivant, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. Toutefois, vous avez la possibilité de vous y opposer si vous le souhaitez. Pour plus d'informations ou pour modifier vos préférences, consultez notre politique de confidentialité Accepter Lire la suite