Africa Dev News
Africa Dev News est un média panafricain d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités, avec un focus sur le Bénin où il est basé.

Plus d’une centaine de migrants béninois : « Honte, amertume et sinistre », s’offusque l’Abbé Aguénounon

L'abbé Aguénounon s'indigne de la situation des migrants béninois
0 446

 

 

L’Abbé Arnaud Eric Aguénounon trempe sa plume dans l’encrier et exprime son désarroi face à l’actualité de migrants clandestins béninois qui ont péri, il y a quelques jours, dans les eaux tunisiennes. On pouvait s’attendre à tout autre nom de pays sauf le Bénin, semble dire le Père Directeur de l’Institut des artisans de justice et de paix (Iajp)-Chant d’oiseau de Cotonou, qui en profite pour interpeller la conscience collective. Ci-dessous l’intégralité de son opinion sur le sujet.

 

Plusieurs personnes m’ont interpellé, d’autres sont venus à l’IAJP pour relever notre silence sur la question pendant que notre thème d’année s’illustre à travers ce sinistre humain. Ces compatriotes-là ont raison d’interpeller l’IAJP qui consacre ses réflexions de cette année 2024 à l’Afrique au carrefour d’un thème très significatif : « la coopération internationale et les défis contemporains en Afrique ». Nous sommes au second trimestre de nos activités et nous voilà confrontés à la réalité concrète d’un des maux que nos mots présents ne peuvent exprimer à la hauteur de la tragédie désespérante. Ce débilitant tournant existentiel est la conséquence honteuse d’un dernier espoir déchu.
Pour prendre le chemin périlleux de cette malheureuse seconde mort, c’est qu’il y avait déjà eu un premier décès social dû à l’effroyable misère, à l’individualisme acide, à la faillite du système social étatique, s’il y en avait bien sûr, et à l’indifférence sismique d’un pouvoir central néo-libéral.
Moi qui pensais que mon pays, le Bénin, ne serait pas confronté à la catastrophe humaine de l’immigration clandestine empruntant les ravins escarpés de la mort pensant que l’Europe est l’île enchanteresse. Chacun de nous est interpellé… Quel genre de société construisons-nous aujourd’hui ? Quelle place ont le pain, la paix et la prairie dans le Bénin d’aujourd’hui ? Quelle priorité est accordée à la personne humaine, au travail décent, à la justice sociale, à l’équité et à l’éthique ? Le trop plein d’attention accordée à la cité de pierres crée une tension, une distorsion, et une altération au niveau de la fondation de la cité humaine dont la construction est déjà en soi sourcilleuse.

Articles similaires
1 sur 30

Abbé Arnaud Éric AGUÉNOUNON
Directeur de l’IAJP

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation. En poursuivant, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. Toutefois, vous avez la possibilité de vous y opposer si vous le souhaitez. Pour plus d'informations ou pour modifier vos préférences, consultez notre politique de confidentialité Accepter Lire la suite