Africa Dev News
Africa Dev News est un média panafricain d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités, avec un focus sur le Bénin où il est basé.

Sg Onu, António Guterres, à l’occasion de la Jif 2024: «(…)pour mettre fin au patriarcat, il faut mettre l’argent sur la table»

Le Sg de l'Onu, Antonio Guterres s'est adressé au monde entier
0 394

 

A l’occasion de la célébration de la Journée internationale des droits de la femme (Jif) 2024, le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (Onu) s’est adressé au monde entier. Dans son message, António Guterres parle de progrès «considérables» réalisés par les femmes et les filles puis des défis en lançant un appel. Voici son message en intégralité.

Message du Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres

En cette Journée internationale des femmes, nous honorons les femmes et les filles du monde entier et nous saluons tous les résultats qu’elles ont obtenus dans la lutte pour l’égalité.

Les femmes et les filles ont réalisé des progrès considérables en renversant les barrières, en déconstruisant les stéréotypes et en montrant la voie du progrès vers un monde plus juste et plus égalitaire.

Pourtant, elles se heurtent à d’immenses obstacles. Des milliards de femmes et de filles sont marginalisées et font face à l’injustice et à la discrimination, tandis que l’épidémie persistante de violence à l’égard des femmes reste une honte pour l’humanité.

Notre monde porte encore les stigmates de millénaires de rapports de force dominés par les hommes.

Et les progrès sont remis en cause, avec des réactions virulentes contre les droits des femmes.

Au rythme actuel, l’égalité juridique ne sera pas atteinte avant trois cents ans.

Nous devons avancer beaucoup plus rapidement.

En cette Journée internationale des femmes, nous sommes aux côtés des femmes et des filles qui luttent pour leurs droits et nous nous engageons à accélérer les progrès.

Articles similaires
1 sur 40

Le thème de cette année, investir en faveur des femmes, nous rappelle que pour mettre fin au patriarcat, il faut mettre de l’argent sur la table.

Nous devons soutenir les organisations de femmes qui sont en première ligne de ce combat.

Nous devons également investir dans des programmes visant à mettre fin à la violence à l’égard des femmes et à favoriser l’inclusion et le rôle de premier plan des femmes dans l’économie, les technologies numériques, la consolidation de la paix et l’action climatique.

Pour cela, il faut débloquer le financement du développement durable, afin que les pays disposent des fonds nécessaires pour investir en faveur des femmes et des filles.

Nous devons également augmenter le nombre de femmes occupant des postes de direction dans les entreprises, la finance, les banques centrales et les ministères des finances. Cela peut contribuer à stimuler les investissements dans des politiques et des programmes qui répondent aux besoins des femmes et des filles.

Les droits des femmes constituent un chemin sûr vers des sociétés équitables, pacifiques et prospères. Ils sont bénéfiques pour nous toutes et tous.

Ensemble, prenons des mesures urgentes pour en faire une réalité.

Je vous remercie.

António Guterres

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation. En poursuivant, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. Toutefois, vous avez la possibilité de vous y opposer si vous le souhaitez. Pour plus d'informations ou pour modifier vos préférences, consultez notre politique de confidentialité Accepter Lire la suite