Africa Dev News
Africa Dev News est un média panafricain d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités, avec un focus sur le Bénin où il est basé.

Zakiath Latoundji, candidate dans la catégorie « Audiovisuel » aux élections à la Haac, 7ème mandature : « Je saurai mieux porter nos préoccupations pour faire bouger les lignes »

Zakiath Latoundji est candidate aux élections à la Haac dans la catégorie "Audiovisuel"
0 203

 

Zakiath Latoundji journaliste, présentatrice télé et radio en fonction au groupe de presse « Fraternité » est candidate dans la catégorie « Audiovisuel » aux élections à la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac), 7ème mandature. Seule femme engagée dans la compétition, elle entend être le porte-voix de ses confrères et consoeurs une fois élue conseillère pour l’amélioration des conditions de vie et de travail. « Là-bas, je serai une voix plus audible et je saurai mieux porter nos préoccupations pour faire bouger les lignes », promet l’actuelle présidente de l’Union des professionnels des médias du Bénin (Upmb). Ci-dessous, son message de campagne en vue du scrutin prévu pour le dimanche 9 juin 2024.

Message de campagne de la candidate Zakiath Latoundji

Je suis Zakiath Latoundji, journaliste présentatrice télé et radio. J’exerce au Groupe de presse « Fraternité » depuis plus de quinze ans.

Je viens solliciter votre soutien parce-que je suis candidate au poste de Conseiller dans la catégorie « Audiovisuel » au sein de la 7ème mandature de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac).
Cette élection revêt un intérêt important pour les acteurs des médias que nous sommes. Elle intervient dans un contexte où les acteurs des médias se posent de nombreuses questions face à la précarité de leurs conditions de vie et de travail avec des salaires dérisoires voire inexistants, face à la restriction de la liberté de la presse avec l’interpellation de plusieurs journalistes et la fermeture des radios et télévisions mettant ainsi nos confrères et consœurs au chômage et surtout face aux difficultés pour survivre au quotidien. En tant que professionnel des médias, chacun de nous est inquiet pour l’avenir de notre corporation.

Grâce à votre soutien ; j’ai occupé diverses responsabilités au sein des associations de défense des intérêts des acteurs des médias. Je vis les mêmes réalités que vous et je connais nos nombreuses attentes. Vos souffrances sont les miennes et vos rêves sont aussi les miens.

Vous me connaissez et je vous connais. Je crois fermement que c’est au bout de la lutte que l’on obtient des résultats concrets. C’est pourquoi j’ai décidé de me porter candidate pour aller défendre nos intérêts au sein de la HAAC. Là-bas, je serai une voix plus audible et je saurai mieux porter nos préoccupations pour faire bouger les lignes.

Articles similaires
1 sur 67

Je suis candidate parce que la Haac est l’instance chargée de nous protéger et d’œuvrer pour notre bien-être. Mais, aujourd’hui, le constat est amer après plus de trente (30) ans d’existence de cette institution. Avec vous et grâce à vous, je veillerai à faire bouger les lignes. Moi candidate, vous constaterez la Différence.

Chers confrères et consœurs, si vous m’accordez votre confiance, je saurai faire preuve d’indépendance, de transparence, de responsabilité et d’éthique car il s’agit là de valeurs essentielles pour une représentation juste et équitable. En travaillant ensemble avec détermination, nous allons réussir à construire un paysage médiatique fort et équilibré.

Aujourd’hui, je me tiens devant vous avec une vision claire pour notre avenir. Je crois fermement que chaque voix compte et que chaque acteur peut faire une différence. Je vous invite donc à sortir massivement pour voter et porter votre choix sur ma personne le 09 juin 2024. Car, ensemble nous pouvons construire un avenir meilleur, ensemble nous pouvons créer le changement que nous souhaitons pour la presse Béninoise.

En toute franchise, je vous le dis : faites-moi confiance ! Avec moi nous serons mieux représentés au sein de notre instance de régulation, la Haac.

Choisir Zakiath Latoundji, c’est décider de tourner la page des brimades des professionnels des médias et d’améliorer les choses dans les médias au Bénin.

Merci pour votre confiance

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation. En poursuivant, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. Toutefois, vous avez la possibilité de vous y opposer si vous le souhaitez. Pour plus d'informations ou pour modifier vos préférences, consultez notre politique de confidentialité Accepter Lire la suite