Africa Dev News
Africa Dev News est un média panafricain d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités, avec un focus sur le Bénin où il est basé.

Commentaire de la Rédaction: Atchadé est passé à côté !

0 372

 

« Les questions d’intrigues, nous n’allons pas les aborder ici. Si ce que nous faisons ici, le fait qu’on se retrouve ici, avec Fcbe, avec les autres partis, si ça dérange quelqu’un, ça fait son problème ». Ce propos relayé par des médias béninois est attribué à Nourénou Atchadé, député à l’Assemblée nationale du Bénin et président du groupe parlementaire Les Démocrates (opposition). Il l’a tenu, mercredi 13 mars 2024, à la conférence de presse conjointe animée par cinq formations politiques se réclamant de l’opposition et dénonçant le Code électoral modifié dans la perspective des élections générales de 2026.

Selon Kpakpato Médias, L’investigateur, Bénin Web Tv entre autres, c’est à cette occasion que le parlementaire s’est lâché, en répliquant à une préoccupation d’un journaliste interloqué de voir autour d’une même table, les partis Force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) et Les Démocrates qui se sont comportés depuis 2019 comme des chiens et chats.

Quelle mouche a pu piquer Nourénou Atchadé pour qu’il fasse une déclaration aussi inélégante ? L’élu de la quatorzième circonscription électorale n’est quand même pas un novice dans le landerneau politique. Un des rares lieutenants encore fidèles et loyaux à l’ancien chef de l’État Yayi Boni après dix ans de pouvoir, Nourénou Atchadé, c’est au bas mot trois Législatures à son compteur. Diantre !

Comment n’a-t-il donc pas pu tourner sept fois sa langue avant de faire une telle déclaration déconcertante ? Sans fioritures, ça frise une fuite en avant et un manque de considération pour les nombreux Béninois, militants, sympathisants ou non, qui ne sont pourtant pas les acteurs directs du Code électoral modifié et adopté par le Parlement.

Au questionnement légitime du professionnel des médias, sans doute partagé par plus d’un si l’on doit faire un sondage d’opinion, Nourénou Atchadé devrait plutôt y voir une soif de reddition de comptes qui devrait interpeller les responsables du parti dont il est le deuxième vice-président. À défaut de trouver une parade élégante pour se dérober, Nourénou Atchadé devait se contenir ou se taire. À vrai dire, dans certaines de leurs postures ou choix politiques, les Démocrates sont illisibles. Et il est de leur devoir de s’expliquer aux contribuables puisque, qu’ils le veuillent ou non, ils bénéficient du financement public. Certes pour gagner en politique, c’est la loi de l’addition et de la multiplication et non la soustraction et la division. Mieux, lorsqu’il y a une grosse pierre qui barricade la voie, l’essentiel c’est de la dégager d’abord. Cependant, pour le cas d’espèce, le président du groupe parlementaire Les Démocrates pouvait faire mieux que cette copie méconnaissable qu’il a présentée. Il est carrément passé à côté alors qu’il se devait d’expliquer, par respect pour ceux et celles qui les portent suivant une ligne donnée depuis quelques années, les tenants et aboutissants de cette translation brusque et brutale opérée à 180 degrés.

Articles similaires
1 sur 5

Pour rappel, il y a cinq ans que le quiproquo s’est réellement installé avec la participation de la Fcbe au dialogue politique organisé par le pouvoir du président Talon. Depuis lors, les responsables et militants Démocrates (anciennement Fcbe) n’ont de cesse de clamer que le parti dirigé par Paul Hounkpè, ancien ministre de Yayi Boni, n’est pas de l’opposition. Fin novembre 2023, au cours de la rencontre que le président Patrice Talon a eue avec une délégation du parti Les Démocrates, conduite par son président Yayi Boni, ce dernier a encore signifié urbi et orbi que la Fcbe n’est pas de l’opposition. À Patrice Talon de réagir en indiquant que ce n’est pas parce que ce parti Fcbe ne l’injurie pas qu’il faut dire qu’il n’est pas de l’opposition. Du côté de la Fcbe, la réplique a été vigoureuse avec des menaces d’ester Yayi en justice s’il continue… Quelques semaines plus tôt, c’est le même ancien président de la République qui a adressé une correspondance à la Fcbe dans l’ intention d’unifier l’opposition. Il n’en fallait pas plus pour que le parti au symbole de cauris s’en moque dans les médias. On en était là quand patatras, les Démocrates ventilent sur les réseaux sociaux une conférence de presse, mercredi 13 mars avec les autres formations politiques de l’opposition.

Possiblement, Nourénou Atchadé a oublié ce pan de l’histoire. Mais il aurait dû se taire pour ne pas donner l’impression qu’il prend ses concitoyens pour des moins-que-rien.

C’est une question de logique. De bon sens, qui plus est !

La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation. En poursuivant, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. Toutefois, vous avez la possibilité de vous y opposer si vous le souhaitez. Pour plus d'informations ou pour modifier vos préférences, consultez notre politique de confidentialité Accepter Lire la suite