Africa Dev News
Africa Dev News est un média panafricain d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités, avec un focus sur le Bénin où il est basé.

Rapport 2024 « Femme, Entrepreneuriat et Droit »: Le Togo 1er en Afrique 

0 386

Le Rapport 2024 ‘’Women, Business and Law’’ (Femme, Entrepreneuriat et Droit) 2024 du Groupe de la Banque mondiale a été rendu public, le 5 mars. Et c’est le Togo qui vient en tête du classement en Afrique, comme pays réformateur qui offre le cadre légal le plus favorable aux femmes même si selon l’institution financière mondiale « aucun pays au monde ne garantit l’égalité des chances pour les femmes, pas même les économies les plus riches ».

Le Rapport ‘’Women, Business and Law’’ de la Banque mondiale passe au crible les lois égalitaires en vigueur dans les pays, les cadres favorisant la mise en œuvre de ces législations qui influent la participation des femmes à la vie économique, ainsi que l’opinion d’experts, à travers une dizaine d’indicateurs que sont la sécurité, la mobilité, le travail, la rémunération, le mariage, la parentalité, la garde des enfants, l’entrepreneuriat, les actifs et la retraite (pension). Même si la Banque mondiale souligne que des défis restent à relever au plan mondial puisque les « inégalités entre hommes et femmes dans le monde du travail sont massives et bien plus importantes qu’on ne le pensait jusqu’ici », le Togo s’est tout de même démarqué positivement dans le nouveau Rapport. Le document révèle que le pays dirigé par Faure Essozimna Gnassingbé « occupe la première place en Afrique sur 53 pays et la 19ème au niveau mondial sur 190 pays avec un score global de 97,5 sur 100, dépassant largement la moyenne d’Afrique, soit 74 sur 100 pour ses efforts pour éliminer les obstacles juridiques et règlementaires à l’emploi et à l’entrepreneuriat des femmes », mentionne un communiqué de la Présidence de la République togolaise rendu public le 8 mars. Profitant de la célébration de la journée internationale des droits de la femme placée sous le thème : « Investir en faveur des femmes : accélérer le rythme », les autorités togolaises et le Vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’ouest et du centre, Ousmane Diagana, ont procédé au lancement officiel du Rapport au Togo. « Je voudrais féliciter le gouvernement togolais pour les importantes réformes entreprises au cours de ces dernières années pour promouvoir l’égalité des genres dans le pays. Ces importantes avancées ont permis au Togo de recueillir le score le plus élevé parmi les économies d’Afrique étudiées dans notre nouveau Rapport, à savoir 97,5 points, faisant un bond de 15,6 points par rapport à l’année dernière. Il y a vraiment de quoi se réjouir en cette journée internationale de la femme », a indiqué le Vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’ouest et du centre. « Le premier facteur d’accélération de l’adoption des réformes juridiques est la volonté politique au plus haut niveau, celle du Président de la République, son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé, qui a fait de l’égalité du genre, une de ses priorités », a confié ensuite le Ministre, Secrétaire général de la Présidence de la République, Sandra Ablamba Johnson, Gouverneur de la Banque mondiale pour le Togo.
Il faut souligner qu’en Afrique, sur l’indicateur WBL 1.0 (legal frameworks) du Rapport, par exemple, le Togo (97.5) a performé plus que la Côte d’Ivoire (95.0), le Gabon (95.0), la Sierra-Léone (92.5), le Rwanda (91.9), l’Afrique du sud (88.1) et le Zimbabwe (86.9).

Articles similaires
1 sur 48

Africa Dev News

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation. En poursuivant, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. Toutefois, vous avez la possibilité de vous y opposer si vous le souhaitez. Pour plus d'informations ou pour modifier vos préférences, consultez notre politique de confidentialité Accepter Lire la suite