Africa Dev News
Africa Dev News est un média panafricain d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités, avec un focus sur le Bénin où il est basé.

Mise en œuvre efficace de la décentralisation au Bénin: La KAS forme Responsables communaux et des services déconcentrés

0 1 264

 

« Rôles et responsabilités des acteurs communaux dans la mise en œuvre de la décentralisation, au regard des dispositions du Code de l’administration territoriale et de ses décrets d’application ». C’est sur ce thème que s’est ouvert le mardi 23 avril 2024 au « Complexe Le Privilège » sur la Route des pêches au Bénin, un atelier de formation qui a pour participants des maires, des secrétaires exécutifs des communes ou leurs représentants ainsi que des responsables des services des préfectures, tous venus des départements de l’Atlantique et du Littoral.

 

Dénommée « Face au peuple », cette activité dont l’atelier de renforcement des capacités constitue la première phase, est organisée par le Bureau régional, à Abidjan, de la Konrad Adenauer Stiftung (KAS) en partenariat avec Social Watch Bénin, Changement social et le Centre de formation pour l’administration locale (CeFAL). « « Face au peuple », c’est de permettre à l’élu d’être face au peuple pour pouvoir lui expliquer ses missions, les attributions que lui accorde la loi pour pouvoir travailler au service du peuple. Mais on ne peut pas faire face au peuple si celui-là même qui a été élu par le peuple ou mandaté par l’administration pour être au service du peuple ne connaît pas ou ne maîtrise pas ses attributions et missions. C’est tout l’intérêt de cette activité… », a expliqué dans son discours d’ouverture des travaux, Théodore Golli, Chargé de Programme politique et Think Tank au Programme régional Dialogue politique en Afrique de l’ouest de la KAS. « (…), car nous sommes convaincus que la décentralisation est la clé du développement de nos Etats (…). L’Allemagne est championne en matière de décentralisation. C’est pourquoi, elle a décidé de porter ce modèle dans la sous-région pour pouvoir aider les populations à être développées », souligne-t-il ensuite au nom la Fondation allemande, la KAS. Ainsi, pendant trois jours, au travers des communications et de cas pratiques, les participants vont davantage s’approprier d’une part les attributions et le régime de responsabilités des organes communaux, et d’autre part, les relations qu’ils entretiennent entre eux, de même qu’avec le Préfet, les organes infra communaux et les Services déconcentrés de l’Etat, sans oublier les organes communaux et leurs compétences. Pour être on ne peut plus clair, cette formation vise à rendre les participants capables de présenter les attributions respectives du maire et du secrétaire exécutif ainsi que leur régime de responsabilité ; de définir les organes communaux et leurs compétences ; de décrire à travers les implications et limites, les relations entre les acteurs politiques et techniques de la mairie, le Préfet et les Services déconcentrés de l’Etat. Pour ce faire, la formation a pour socle la loi n° 2021-14 du 20 décembre 2021 portant code de l’administration territoriale en République du Bénin, issue du processus de réforme de l’administration décentralisée engagé par le gouvernement, et qui consacre la nouvelle structuration de la gouvernance des communes avec la séparation des fonctions à caractère politique de celles à caractère technique pour une meilleure efficacité de la gestion communale. « Il n’est point un secret pour nous que la mise en œuvre du code de l’administration territoriale en République du Bénin a fait surgir beaucoup de conflits entre les différents organes de gestion des communes. Au regard de cette réalité et de l’engagement de Social Watch Benin pour la bonne gouvernance d’une part et la redevabilité d’autre part, nous avons été très enthousiasmés lorsque le Bureau Régional de la Konrad Adenauer Stiftung (KAS) a émis le souhait d’organiser en partenariat avec Social Watch Bénin la présente formation… », s’est réjoui le Président du conseil d’administration de Social Watch Bénin, Rigobert Orou Ganni. En tant que premier responsable de ce réseau d’organisations de la société civile, il a exhorté les participants à une participation active. « Vous êtes pour nous des partenaires privilégiés à l’exercice de la participation citoyenne et de la redevabilité », a ajouté le Pca de Social Watch Bénin. Dans son intervention, à son tour, le Directeur général du CeFAL, Christian Kouthon va abonder dans le même sens avec les mêmes mots d’exhortation à l’endroit des participants à l’atelier.

La deuxième phase, le 27 avril

Articles similaires
1 sur 4

Ce cadre d’échanges et de dialogue qu’offre « Face au peuple » sur la gestion publique vise, in fine, à favoriser la participation et la mobilisation des citoyens au développement. C’est pourquoi, il est prévu la phase post formation. « (…) Et pour la deuxième phase, leur permettre, le samedi 27 avril, en face d’un peuple de 200 personnes à Abomey-Calavi, où certains élus seront en face des populations pour expliquer le contenu de leur mandat, et ce que les populations sont censées attendre d’eux en tant qu’élus ; quelles sont les limites de leurs compétences et qu’est-ce qui dépend de la tutelle, du pouvoir central,… pour que chacun puisse juger et savoir à qui s’adresser en cas de besoin », a conclu Théodore Golli, Chargé de Programme politique et Think Tank au Programme régional Dialogue politique en Afrique de l’ouest de la fondation allemande Konrad Adenauer.

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation. En poursuivant, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. Toutefois, vous avez la possibilité de vous y opposer si vous le souhaitez. Pour plus d'informations ou pour modifier vos préférences, consultez notre politique de confidentialité Accepter Lire la suite