Africa Dev News
Africa Dev News est un média panafricain d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités, avec un focus sur le Bénin où il est basé.

Depuis la Gambie: Le président Diomaye Faye prend position pour la Palestine

Le président sénégalais a pris position pour la Palestine
0 574

 

Depuis Banjul, en Gambie, où il a participé, les 4 et 5 mai 2024, au 15e sommet de l’Organisation de coopération islamique (Oci), le chef de l’État sénégalais, Bassirou Diomaye Diakhar Faye a pris clairement position dans la guerre entre Israël et la Palestine. Dans son discours prononcé au cours des assises, le président Faye a réaffirmé  »le soutien indéfectible du Sénégal aux revendications légitimes » des palestiniens, appelant ensuite  » à une mobilisation plus conséquente (…) pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza… ». Lire ci-dessous un extrait de son discours.

 

 »(…) En tant que Président nouvellement élu du Sénégal, membre fondateur de l’OCI, je tiens à vous assurer de l’ancrage continu de mon pays au sein de notre organisation, dans un esprit de solidarité et de fraternité islamiques. J’ai la ferme volonté d’œuvrer avec toutes et tous à l’atteinte de nos objectifs communs.

Nos assises se tiennent dans un contexte mondial dangereux, marqué par la guerre, la violence et l’extrémisme de tous bords et une crise économique et sociale sans précédent.

Le Sénégal est particulièrement préoccupé par la situation catastrophique à Gaza, sous le regard indifférent de la communauté internationale, face à l’inertie du Conseil de Sécurité et au mépris des règles humanitaires les plus élémentaires.

Articles similaires
1 sur 30

J’appelle à une mobilisation plus conséquente de la Oummah islamique pour un cessez le feu immédiat à Gaza et la solution à deux Etats, seul gage d’une paix durable dans la région.

Je renouvelle le soutien indéfectible du Sénégal aux revendications légitimes de nos frères et sœurs palestiniens, pour un Etat viable et souverain, avec Jérusalem Est comme capitale, conformément aux résolutions pertinentes des Nations Unies.

Je redis ici notre ferme condamnation de l’islamophobie, des persécutions de minorités musulmanes dans leur propre pays, notamment au Myanmar, et du terrorisme qui menace l’existence de plusieurs Etats de notre Communauté en particulier au Sahel.(…) »

*Africa Dev News*

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation. En poursuivant, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. Toutefois, vous avez la possibilité de vous y opposer si vous le souhaitez. Pour plus d'informations ou pour modifier vos préférences, consultez notre politique de confidentialité Accepter Lire la suite