Africa Dev News
Africa Dev News est un média panafricain d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités, avec un focus sur le Bénin où il est basé.

Droit au but: La Cedeao et ses turpitudes

0 184
⭕DROIT AU BUT ⭕
La Cedeao et ses turpitudes
Réunis à Abuja dans le cadre d’un sommet extraordinaire, les chefs d’Etat des pays membres de la Cedeao ont décidé la levée d’une grande partie des sanctions visant le Niger. Les frontières et l’espace aérien nigériens sont rouverts, les transactions financières entre les pays de la Cedeao et le Niger de nouveau autorisées. Une issue espérée depuis plusieurs mois, mais refoulée par la majorité des dirigeants des pays de l’organisation qui ont tout le temps baigné dans le déni.
Divisés sur cette situation, Bola Tinubu et ses pairs sont finalement  contrariés par les putschistes du Niger, du Mali et du Burkina Faso décidés à quitter la Cedeao. Il y a également ce rapprochement dangereux de la Russie et la création de l’Alliance des États du Sahel qui constituent une inquiétude dans la sous-région. Des signaux forts qui obligent l’institution sous-régionale à un changement de méthode comme l’a souhaité le président du Togo, Faure Gnassingbé, qui s’est montré particulièrement pragmatique sur ce coup.
Articles similaires
1 sur 40
Après avoir fait face à un mur, la Cedeao vient donc de revoir ses mesures inopérantes et iniques. La fermeture des frontières a beaucoup plus impacté les populations que les militaires au pouvoir. D’ailleurs, ces derniers n’ont de cesse de narguer l’organisation sous-régionale en perte de vitesse. Les chefs d’Etat ont bien fait de faire marche arrière. Plus d’intervention militaire. Plus de frontières fermées. Plus de gel des avoirs nigériens. Ils ont fini par faire preuve de cohérence. Les populations n’ont pas à payer pour la brutalité exercée par une minorité armée.
Le coup d’Etat au Niger est évidemment l’un des plus méchants et un mauvais coup de plus porté à la démocratie en Afrique. Étant donné que le régime de Tiani ne fait pas mieux que Mohamed Bazoum sur le plan sécuritaire. Les chefs d’Etat de la sous-région doivent aussi donner l’exemple en arrêtant d’être à la manœuvre des coups d’Etat constitutionnels. Qui pour donner la leçon aux putschistes ? Alassane Ouattara? Macky Sall ? … Les repères sont décidément rares. Fragilisée, la Cedeao est à la croisée des chemins.
Épiphane Axel Bognanho

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation. En poursuivant, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. Toutefois, vous avez la possibilité de vous y opposer si vous le souhaitez. Pour plus d'informations ou pour modifier vos préférences, consultez notre politique de confidentialité Accepter Lire la suite