Africa Dev News
Africa Dev News est un média panafricain d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités, avec un focus sur le Bénin où il est basé.

1ère session ordinaire 2024 du Parlement béninois: Le gros point noir du discours de Vlavonou

0 561

 

Au Bénin, les députés de la neuvième Législature ont effectué à nouveau leur rentrée parlementaire. Cette fois-ci, c’est à la faveur de la première session ordinaire de l’Assemblée nationale au titre de l’année 2024. Logiquement, tout observateur ou analyste de l’actualité nationale s’attendrait à écouter le premier acteur de la Représentation nationale, Louis Vlavonou, sur des sujets qui préoccupent la plupart des Béninois, du moins ceux des basse et moyenne classes, dans son discours d’ouverture de ladite session, ce lundi 15 avril. Hélas ! Celui-là même qui incarne l’institution parlementaire a préféré aller  »balayer » dans la sous-région et à l’international. En effet, pendant que la population se plaint d’une part, de la flambée, sur le marché, des prix de certains produits de grande consommation, et d’autre part, des dérives policières qu’elle subit du fait du contrôle routier déclenché depuis quelques semaines, Louis Vlavonou, le président de l’Assemblée nationale, n’a pas daigné en faire cas. Un black-out sur ces deux sujets d’actualité qui étreignent pourtant ses concitoyens. En lieu et place du maïs qui, depuis des jours, est passé de 250 à 450 voire 500 FCfa ainsi que d’autres denrées, ce qui a plutôt préoccupé le premier des représentants du peuple, c’est le « climat de doute et d’incertitudes quant à l’avenir de la Cedeao, une organisation des espoirs », surtout avec la création de l’Alliance des États du Sahel (Aes) et les retraits annoncés du Burkina Faso, du Mali et du Niger de la Cedeao. Si Louis Vlavonou redoute les graves conséquences ou implications d’une telle décision sur la sous-région, il a par ailleurs salué l’issue heureuse de la crise sociopolitique au Sénégal avec à la clé l’organisation d’une Présidentielle apaisée. Dans son diagnostic, l’origine des difficultés actuelles que vit l’espace ouest-africain avec la déstabilisation de la Cedeao, c’est bien le « phénomène tentaculaire du terrorisme ». Et pour en sortir, la solution réside, selon lui, dans une union et non la division ; le tout étant une question de « volonté politique », dit-il. Aussi, Louis Vlavonou a eu le temps de se pencher sur les guerres russo-ukrainienne, d’une part, puis israélo-palestinienne, d’autre part, qui polarisent les attentions et tentent de faire oublier les conflits en Syrie, en République démocratique du Congo, au Soudan et en Haïti. Tout en appelant à un cessez-le-feu, le président du Parlement béninois a interpellé les responsables politiques dont il en est un, à œuvrer « à éloigner le spectre de la guerre » ; « car la plupart des guerres civiles sont les résultats de choix ou de décisions politiques, le reste venant de différends religieux combinés à d’autres facteurs », alerte-t-il. Peut-être qu’en évoquant ces problèmes et tensions sur le continent et dans le monde, Louis Vlavonou touche implicitement les facteurs exogènes liés aux préoccupations internes de ses mandants et compatriotes. Non, à vrai dire, c’est le gros point noir de l’adresse de l’élu de la 21ème Circonscription électorale à la Représentation nationale à l’ouverture de cette troisième session ordinaire sous cette neuvième législature. Heureusement que dans ses prérogatives de contrôle parlementaire, son collègue de la même Mouvance, mais du parti Bloc républicain, Abdoulaye Gounou Salifou, a su sauver la face en interpellant le gouvernement à travers une série de questions d’actualité qu’il a déposée à propos des multiples cas de zèle et d’abus notés dans le rang des agents de la Police républicaine dans le cadre de cette opération de contrôle du port de casque. Le maïs qui devient pratiquement de la nivaquine, lui visiblement, ne connaîtra pas si tôt d’explication ou de solutions.

Articles similaires
1 sur 58

Africa Dev News

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation. En poursuivant, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. Toutefois, vous avez la possibilité de vous y opposer si vous le souhaitez. Pour plus d'informations ou pour modifier vos préférences, consultez notre politique de confidentialité Accepter Lire la suite